De Oude Eik 

Volgens overlevering hield Karel de Grote hier rechtspraak.  De eik is op zijn minst 500 jaar oud : de holle binnenkant is ontstaan doordat een zigeunerfamilie hier haar eten kookte en daardoor de binnenkern van de boom verbrandde.  Desondanks is hij elk jaar opnieuw met twee ton bladeren getooid.  Aan de voet rust een nieuwsgierig wezentje “een sotê” (soort trol), die de legenden van de Ardennen weer voor de geest roept.  Een tweede bevindt zich op het muurtje van de waterpomp, aan de andere kant van het marktplein.  Het zijn kunstwerken van Fernand Dumont, een beeldhouwer uit de gemeente.

Le Vieux Chêne

Cet arbre remarquable appelé “le Vieux Chêne” fait plus de cinq mètres de circonférence et a une hauteur de plus de 9 mètres.  Il est âgé d’au moins 500 ans. La légende voudrait que Charlemagne y ait rendu justice. On le crut perdu, lorsqu’une famille de bohémiens alluma un feu dans le creux de son tronc. Pourtant, malgré ce vide énorme et une profonde déchirure, le vieil arbre reverdit chaque printemps et son feuillage est de deux tons.

Cet arbre est classé depuis 1960.

Le Vieux Chêne se trouve tout contre le mur de l’ancien cimetière qui entourait l’église, il semble être le gardien des tombes de ceux qui sont disparus.  Ce chêne et son voisin, le Perron, sont les plus anciens citoyens de Sart, ils ont été les témoins de nombreux baptêmes, mariages et enterrements.

A son pied, un petit être curieux, un « Sotê » évoque la terre de légendes que fut l’Ardenne.  Un second est installé sur le muret de la pompe, à l’autre bout de la place.  Ils sont l’œuvre de Fernand Dumont, un sculpteur de la commune.