Joseph Jongen compositeur – componist 

Beroemd componist, Joseph Jongen werd op 14 december 1873 in Luik geboren en stierf in Sart op 12 juli 1953. Hij studeerde aan het Koninklijk conservatorium te Luik. Hij bleek een buitengewoon muzikaal talent te hebben. Het conservatorium stelde hem in staat om te triomferen in alle genres. Van 1920 tot 1939 was hij professor en vervolgens directeur van het beroemde conservatorium van Brussel. Van 1910 tot 1953 componeerde hij een groot deel van zijn werken. In 1955 huldigde burgemeester Fernand Jérôme een straat en monument in, die zijn naam dragen. Zijn voormalige huis bestaat nog altijd en ligt aan de Avenue Joseph Jongen. 

Compositeur et organiste belge né le 14 décembre 1873 à Liège et mort à Sart-lez-Spa le 12 juillet 1953.

Compositeur le plus doué de sa génération, premier grand prix de Rome en 1897, influencé tout d’abord par César Franck, il écrivit, dirigea et intégra de nombreuses œuvres de grande qualité.  Il fut d’abord professeur au conservatoire de Liège.

Durant la guerre 1914-1918, il vécut à Londres et y fonda un quatuor avant de revenir en Belgique.

Il devient par la suite professeur de fugue au conservatoire de Bruxelles avant d’en devenir le directeur (1925-1939)

Il adorait le coin de Cokaifagne, en bordure des fagnes, où il passait les deux mois d’été dans sa seconde résidence. Il y avait construit un petit studio au fond d’une prairie.  Il s’y improvisait souvent des concerts que des artistes amis venaient partager avec lui. C’est dans ce petit village ardennais entouré d’une nature fraîche et sauvage, qu’il trouve une source d’inspiration incomparable et y écrivit la plupart de ses œuvres importantes. Nombre de ses meilleures œuvres portent ainsi l’inscription « Sart-lez-Spa le… ».

C’est dans cette petite maison de Sart qu’il mourut le 12 juillet 1953.