Parc Naturel Hautes-Fagnes-Eifel

Jalhay

Parc Naturel Hautes-Fagnes-Eifel

Jalhay

Présentation

Le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel est le plus ancien Parc naturel wallon. Il fut créé le 18 janvier 1971 à l’initiative de la Province de Liège. Dans la foulée, les gouvernements du Royaume de Belgique et des Bundesländer de Rhénanie-Palatinat et de Rhénanie-du-Nord-Westphalie d’Allemagne ont conclu, le 3 février 1971 à Gemünd, un accord sur la création d’un Parc naturel transfrontalier germano-belge : le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel germano-belge.  En Belgique, la reconnaissance officielle du Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel est intervenue le 31 mai 1978.

Le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel (PNHFE) est situé à l’est de la Région wallonne, en Province de Liège. Il couvre une superficie totale de 73.850 ha et s’étend sur 12 communes, dont 7 en Communauté germanophone et 5 en Fédération Wallonie-Bruxelles.  Le PNHFE est le seul Parc naturel de Wallonie qui revêt un caractère bilingue. Les limites du Parc naturel ayant été définies en fonction d’éléments naturels et paysagers, et non en fonction de limites administratives, il en résulte qu’aucune commune n’est entièrement comprise dans le Parc naturel et que la majorité des zones les plus urbanisées se retrouvent hors du Parc. C’est une des particularités du PNHFE par rapport aux autres Parcs naturels wallons, dont la plupart recouvrent des communes entières.

Au total, près de 17.500 habitants résident dans le PNHFE, dont plus de 85 % sont issus des communes de Bullange, Burg-Reuland, Butgenbach, Waimes et Saint-Vith. Seules 2 communes ont plus de 50 % de leur population dans le Parc : Burg-Reuland (91 %) et Bullange (78 %). La partie nord du PNHFE est quasiment inhabitée. La densité de population sur le territoire du Parc naturel est de 23.7 habitants/km².

Comme son nom l’indique, le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel s’articule autour de 2 grands éléments géographiques : les Hautes Fagnes au nord et l’Eifel au sud. Le Parc naturel offre une multitude de paysages (du nord au sud) : l’avant-pays forestier des Hautes Fagnes (avec l’Hertogenwald), le Plateau des Hautes Fagnes, la Haute Eifel et la vallée de l’Our.

Sur le plan biologique, le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel renferme un grand nombre de sites qui ont un intérêt capital pour notre faune ou notre flore. Par exemple, le plateau des Hautes Fagnes héberge les plus grandes étendues de tourbières et de landes en Belgique. Ces sites offrent un habitat à de nombreuses espèces rares comme, notamment, le Coq de bruyère, le Nacré de la canneberge (papillon) et l’Aeschne subarctique (libellule). D’autres biotopes de grand intérêt écologique se trouvent dans la vallée de l’Our dont le bassin est ponctué par de nombreuses zones humides (prairies humides, tourbières basses,…). L’Our héberge également une des dernières populations de Moules perlières de Belgique et la vallée abrite également de nombreuses espèces comme la Cigogne noire, le Martin-pêcheur, le Nacré de la bistorte, etc.

Sur le plan de l’affectation du sol du PNHFE,

  • 57 % de la surface est couverte de forêts dominées par les résineux ;
  • 24 % de la surface est consacrée à l’agriculture essentiellement axée sur l’élevage bovin pour la production de lait ou de viande ;
  • 12 % représentent des terres non productives d’un certain intérêt biologique ;
  • 7 % sont des surfaces liées à une utilisation anthropique (routes, jardins, habitations).

 La commune de Jalhay dans le Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel

41 % du territoire communal font partie du Parc naturel et seulement une quarantaine d’habitants de la commune y vivent. Sur le territoire de Jalhay se trouvent de nombreux pôles « nature » incontournables du Parc naturel Hautes Fagnes-Eifel. Parmi les plus importants, citons une partie de la « Réserve naturelle des Hautes Fagnes », une partie du lac et du Barrage de la Gileppe, la Tour de la Gileppe, la Baraque Michel, une portion des vallées de la Hoëgne, de la Statte et de la Sawe et de la Gileppe, les vallons du Liemtri, du Gélonru et du Louba, une partie du vallon de la Borchenne et sa retenue d’eau, le rocher de Bilisse … Toutes ces richesses font de la Commune de Jalhay un haut lieu du tourisme en Province de Liège. Plusieurs centaines de kilomètres de sentiers et chemins (échaliers, forestiers, fagnards, …) permettent aux randonneurs et aux touristes de découvrir cette nature exceptionnelle, à pied, à vélo, à cheval ou encore sur des raquettes à neige, en hiver.

La Maison du Parc-Botrange située à 15 minutes du centre de Jalhay

Dénommée « Centre Nature de Botrange » jusqu’en 2012, la Maison du Parc-Botrange regroupe plusieurs équipes au service des habitants, des écoles, des Communes et Associations du Parc, mais aussi des visiteurs locaux et des touristes. Cinq services (scientifique, pédagogique, accueil-tourisme, maintenance et administratif) comptent 21 travailleurs, tous à votre écoute !

C’est aussi le lieu de départ de nombreuses activités : promenades (guidées ou pas), location de vélo électrique, de skis, randonnée en char à bancs, expositions temporaires, ciné-club, évènements « nature » ou « culture », musée « Fania », promenades guidées à trottinette pour les groupes scolaires, brasserie restaurant et grande plaine de jeux « nature ».

En été, un stage d’une semaine « mini-guide nature » sensibilise les 8 – 12 ans à l’observation pointue et au respect de l’environnement. Ludique et varié, c’est un beau moment rempli de découvertes !

Trois outils de liaison et d’information sont mis à la disposition du public : un site web régulièrement actualisé, un agenda et le « Journal du Parc » (trois éditions par an). Ce dernier est envoyé à tous les habitants du Parc naturel par voie postale et également à tout qui y est abonné (gratuit, sur simple demande auprès de notre service accueil).

La Maison du Parc-Botrange vous accueille 7jours/7 de 10h à 18h. Information : www.botrange.be ou 080/44.03.00

Galerie photos

Plan d'accès

Parc Naturel Hautes-Fagnes-Eifel

Coordonnées

Parc Naturel Hautes-Fagnes-Eifel

Baraque Michel 36, 4845 Jalhay, Belgique